Le portail des etudiants-chercheurs

Accueil > Actualité > Le Collège de France un exemple pour l’université française

Le Collège de France un exemple pour l’université française

Du e-learning, à la recherche en passant par le financement d’entreprise

vendredi 26 octobre 2007, par Laurent T

Le Collège de France et les cours de ses 56 professeurs sont depuis longtemps accessibles gratuitement, sans inscription ni délivrance de diplôme. Afin d’avoir une audience qui dépasse Paris, un tiers des cours peuvent être donné en province et à l’étranger tandis que d’autres sont numérisés. Pour aller encore plus loin, quinze professeurs du Collège de France ont accepté de mettre leurs cours en ligne sous forme de podcasts. Sur itunes, plus d’un million de téléchargement ont été enregistrés en six mois. Ces cours d’histoire, de philosophie, de littératures et de sciences purent ont acquis une audience nouvelle grâce à internet et sont une belle réussite pour cette institution créée par François 1er en 1530.

Pour attirer des professeurs étrangers (pour des conférences et de la recherche), le Collège de France a entrepris de moderniser ses installations. Ainsi, 16000 m² de laboratoires de chimie, de neurobiologie et de physique seront rénovés en deux tranches de 8000m² en 2008 et 2010.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a débloqué 4 millions d’euros, mais pour réunir les 110 millions d’euros de budget nécessaire, le Collège de France a fait appel à des fonds privés. Le mécénat de la fondation Bettencourt Schueller apportera 8 millions d’euros pour le fonctionnement et la nouvelle loi fiscale permettra au particulier d’apporter une contribution qui sera déductible à hauteur de 50 000 euros par an.

Les initiatives du Collège de France portent leurs fruits puisque le physicien Michel Devoret rejoint l’institution alors qu’il est titulaire d’une chaire de professeur à l’université de Yale. A l’heure des réformes universitaires et de la mise en place de la loi sur l’autonomie cette exemple devrait inspirer l’université française.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.