Le portail des etudiants-chercheurs

Accueil > Actualité > Renouveler la recherche publique

Renouveler la recherche publique

mercredi 9 juillet 2003, par Benjamin CHEYNEL

CONSTAT

La recherche publique française n’est plus attractive. De plus, dans certaines disciplines plus de la moitié des enseignants-chercheurs seront atteints par l’âge de la retraite dans les dix ans qui viennent. Se pose donc la question de la capacité à constituer un vivier suffisant, en nombre et en qualité, de jeunes chercheurs aptes à les remplacer.

OBJECTIF

Rendre à l’Université sa vocation première, permettre aux chercheurs de valoriser leurs travaux par l’enseignement en approfondissant leurs relations avec les entreprises et en favorisant le recrutement de jeunes chercheurs de haut niveau afin d’assurer le renouvellement des générations.

1. Créer 3 ou 4 universités qui, ayant statut de grands établissements, auraient pour vocation unique la recherche et n’accueilleraient, à côté des formation de troisième cycle des autres universités, que des étudiants de troisième cycle (DEA, thèse) et des post-docs autour de thématiques scientifiques précises

2. Redéfinir les missions du CNRS en tant qu’organisme de réflexion et de prospective scientifique.

3. Transformer le CNRS en agence nationale de la recherche ayant en charge la répartition de crédits et de moyens sur programmes, il n’aurait plus en charge la création et la gestion de laboratoires propres et de personnels

4. Revaloriser l’allocation de recherche à 1550 euros

5. Augmenter le nombre de contrats CIFRE et mettre en ligne un fichier des entreprises ayant signé un contrat de ce type pour faciliter la recherche des étudiants

6. Reconnaître aux jeunes chercheurs (ATER et post-docs) leur place légitime : rompre avec une pratique qui tend à leur faire assumer, au-delà des obligations propres à leur statut, certaines tâches pédagogiques et administratives qui ne sont pas de leur compétence et nuisent à leurs activités de recherche

7. Encourager les doctorants à passer une année de thèse à l’étranger dans un laboratoire de recherche